L'histoire de Barbie

Coloriage Barbie - Jeu Barbie

La Naissance de Barbie

Née le 9 mars 1959, cette mystérieuse blonde Barbie au sourire parfait est devenue un extraordinaire phénomène commercial et social : 120 millions d’exemplaires achetés chaque année sur la planète.

Cette célèbre poupée doit sa naissance à Ruth et Elliot Handler, créateur de l'entreprise américaine de jouets Mattel, et doit sa magnifique silhouette au grand designer Jack Ryan.

Mais, cette poupée fatale doit-elle être considérée comme un simple produit de consommation? Voilà une question qui persiste depuis sa naissance. Barbie symbolise la femme élégante et incarne la jeunesse américaine, donc l’idéal féminin (le rêve américain). Finira-t-on par lui ressembler? Malheureusement non, car l’inaccessibilité est la force de Barbie. Avec ces mensurations de rêve, aucune femme réelle ne peut lui arriver à la cheville. Au fond, paradoxalement, c’est peut-être elle qui finira par nous ressembler. Cette "super woman" met en scène le reflet des habitudes de la société. Évoluant en fonction de la mode et des demandes du public, elle s’adapte ainsi aux modèles sociaux. Enfin, c’est à se demander si Barbie, dépendante de l’évolution des sociétés et de la mode, a de bonnes ou mauvaises répercussions.

D'abord, selon Barthes, un tel mythe expose une fausse image du réel. Ainsi, le mythe de la Barbie s’explique comme une poupée étant désirée et adulée, témoignant une culture fondée sur le paraître. (Barbie – signe + poupée – signifiant = idéal féminin – signification, inaccessible pour tout être humain). Barbie est un être fictif. Elle a franchi les frontières géographiques et culturelles. Étant un modèle pour l’histoire de la mode et des poupées,voici des données historiques sur son évolution esthétique et industrielle, accompagnées de remarques sur les rtombées sociales et humaines.

Quelques pas à travers l'histoire de Barbie années 50-début '60

Les années qui suivent la naissance de Barbie apporteront une évolution constante à ce " top modèle ". En effet, la première Barbie subit une métamorphose pour mieux suivre les tendances du marché.

La période la plus intéressante, concernant les tenues portées par Barbie, s’étend de 1959 à 1970. Barbie trouve son origine dans l’univers de la mode des années 50. La société de l’après-guerre espère un avenir plus généreux et une consommation plus facile. D’abord, Barbie, forte de sa popularité, rend hommage à Marilyn Monroe, célèbre et séduisante actrice ( d’ailleurs les actrices du cinéma font partie des goûts particuliers et immodérés des Américains). " Elle est le produit généré par le " star system " américain, objet de toute convoitise. " L’expression de certains hommes, " eh poupée " évoque la séduction d’une femme parfaite mais sans cervelle signifiant la femme objet. Tandis que Barbie, elle, est une vraie poupée qui joue à la femme et devient une star mais, en ne suscitant pas nécessairement les mêmes désirs que la femme objet. Cette tradition bourgeoise bien fixée chez les américains se reflète dans le monde de Barbie qui doit paraître d’une élégance parfaite aux yeux de son public. En 1959, les autres pièces de la garde-robe de Barbie constituent des stéréotypes déterminants du mode de vie d’une jeune fille élégante dans un confort total.

Comme dans toutes les époques précédentes, Barbie à évidemment su s'adapter à nos comportements sociaux. Oh pardon! Pas Barbie mais plutôt l'amie de Barbie à laquelle nous avons ajouté des rondeurs. De plus, pour briser le mythe de la perfection, une nouvelle poupée handicapée est sortie sur le marché. Cette création veut rappeller aux enfants que rien n'est parfait dans ce monde y compris la célèbre héroïne et que la maladie peut frapper n'importe qui. Barbie n'y échappera donc jamais, elle fera toujours tout pour nous ressembler et nous, paradoxalement, pour lui ressembler! Reste à savoir si cette vénus de 140 grammes demeure un jeu éducatif pour les enfants. En tout cas, excepté quelques mères qui les abhorrent, Barbie et son succès auprès des enfants échappent à toute critique. L'enfant fait place à l'imagination en se créant un univers fantastique de ce jouet parmi les plus représentatifs du siècle. Les enfants s'en servent pour exprimer leur féminité et pour se confronter à la réalité du monde des adultes. La Barbie constitue un bon outil de projection et d'identification pour les 3-8 ans. Au fait, n'est-ce pas ce qu'elle voulait ?

Ainsi, le mythe médiatique expose une fausse image du réel. L'évolution multiforme de Barbie, toujours la même mais toujours nouvelle, témoigne d'une culture fondée sur le paraître. Cet être fictif a franchi bien des frontières, devenant ainsi un modèle universel de rêve et d'illusion ...

http://www.club-jeux.com