Les origines du carnaval

Le mot carnaval vient du latin carne levare : ôter la viande et de l’italien carneval : mardi-gras.
A Venise, le carnaval débute le 26 décembre et se termine le mercredi des Cendres.Ses masques sont de véritables œuvres d’art et toute la ville danse la tarentelle. Arlequins, Pierrots, Polichinelles, se donnent rendez-vous au détour d’une ruelle ou le long du canal.

Au Brésil, la coutume portugaise qui consistait à s’asperger de farine à la veille du carême, s’est enjolivée jusqu‘à devenir un spectacle somptueux. Les 16, 17 et 18 février, la folie du carnaval règne à Rio où la foule chante et danse au rythme de Sambas endiablées .

Le cortège carnavalesque de Nice est l’un des plus importants du monde. Il comporte 1000 sujets en carton-pâte, 20 grands chars, des illuminations prestigieuses, 1 000000 de personnes environ. Il faut près de six mois pour le préparer . La « Reine des Fleurs » est réputée car les fleurs sont abondantes à Nice.

En Allemagne , les carnavals consistent essentiellement en des bals masqués organisés dès le mois de novembre. En Bavière et en Autriche, il commence le 6 janvier, jour de l’Epiphanie . A Cologne et dans d’autres régions d’Allemagne, la saison débute le matin du 11 novembre, à 11h11. Les masques traditionnels sont les fous bariolés et les bouffons blancs.


L'origine du carnaval est ancienne. C 'est une fête qui donne lieu depuis des siècles à de joyeux cortèges, des danses, des jeux et des ripailles. Ce temps de réjouissances s'étend de l'Epiphanie au mercredi des Cendres. Les principales festivités se déroulent les trois jours gras.
On fête carnaval en se déguisant, en se maquillant et en mettant des masques. Il est permis tous les excès. Chacun peut changer de personnalité pour tourner en dérision le personnage joué. On change de peau : le jeune devient vieux,l e pauvre devient riche, l'humain devient animal... On peut faire ce que l'on veut car on est sûr de l'impunité.

Pendant la période de carnaval, on mange, on boit sans aucune limite. Curieusement le mot carnaval vient du latin carne levare qui signifie "priver de viande". Le temps du carême qui suit va contraindre à une période de privations pendant quarante jours jusqu'à Pâques.

Le Carnaval des animaux

Parmi les artistes qui ont été inspirés par Carnaval, on trouve également des musiciens. C’est le cas de Camille Saint-Saëns avec son « Carnaval des animaux ».

Camille Saint-Saëns est un compositeur, pianiste et organiste français, né à Paris en 1835 et mort à Alger en 1921. Il a donc vécu à la fin du XIXème siècle et au début du XXème siècle. Il a écrit de nombreuses compositions dont le « Carnaval des animaux ».
Nous avons écouté les différentes parties de ce morceau qui mettent en scène des animaux comme s’ils défilaient à Carnaval. Nous devions essayer de retrouver l’animal que Camille Saint-Saëns avait cherché à présenter d’après les instruments et la musique.

Le cortège commence par l’entrée du lion, le roi des animaux avec un air qui permet bien d’imaginer le pays lointain où il vit. Les instruments imitent ensuite les poules et les coqs comme s’ils picoraient des graines dans la basse-cour. De nombreux animaux se suivent comme les hémiones (qui sont des ânes sauvages du désert) ou les tortues sur une musique très lente.
Pour l’éléphant, Camille Saint-Saëns a choisi les contrebasses aux sons très graves. Par contre, les kangourous semblent sauter sur les touches du piano.
Dans l’aquarium, la musique est très douce.
Nous avons tous bien aimé l’âne que l’on reconnaît à son cri bien imité. Ensuite la clarinette joue sur deux notes pour rappeler le coucou dans les bois.
Tout le monde a trouvé facilement que la flûte et les violons chantent à la place des oiseaux de la volière. Pour le cygne, la musique est très douce et calme et en fermant les yeux, on pouvait le voir glisser sur l’eau.
Camille Saint-Saëns s’est même moqué des pianistes (pourtant, il l’était aussi !) en les faisant rentrer dans son Carnaval.

En découvrant ce morceau de musique, nous avons eu des impressions diverses : violentes avec certains animaux et très douces avec d’autres.
A la fin, tous les animaux sont revenus dans l’orchestre pour terminer le Carnaval comme dans un défilé ou une danse.

Le Carnaval de Rio

Rio de Janeiro, grande ville et port du Sud Est du Brésil, était jusqu'en 1960 la capitale du Brésil, aujourd' hui c'est Brasilia. Rio est construite dans une baie, c'est l'une des plus belles villes du monde, ses habitants, les Cariocas, en sont très fiers. Les faubourgs populaires et les bidonvilles* (appelés aussi "favelas") ont envahi les pentes abruptes des alentours.

A Rio, le carnaval dure trois jours : du dimanche au Mardi gras. Il attire une foule considérable et bénéficie d'une réputation exceptionnelle dans le monde entier.
D'origine portugaise et hérité de l'entrudo, célébration qui s'ouvrait le samedi gras pour se terminer le mercredi des Cendres, le carnaval de Rio naquit au XIXème siècle : il fallut cependant attendre l'abolition de l'esclavage en 1888, et surtout les années 1930, pour qu'il devienne un divertissement populaire. Il est aujourd'hui un véritable symbole de l'identité brésilienne.

Pendant trois jours et trois nuits, on fait la fête, les écoles de samba défilent dans les rues et on oublie tout... même de manger et de dormir !

Les pauvres gens des bidonvilles aussi s'habillent de somptueux costumes multicolores.

Le carnaval, c'est un peu la revanche des habitants des favelas car ce jour-là, tout le monde peut être le roi de la fête.

Le Carnaval à Venise

Partout dans le monde, à la fin de l’hiver, on fête Carnaval. Le Carnaval de Venise est l’un des plus prestigieux du monde. C’est un théâtre où tout le monde triche et ment.
Les masques

Le masque cache le visage et permet d’être une autre personne. Il fige une expression et porte en lui le mystère. Personne ne peut influencer un masque, le faire sourire, le faire pleurer.
Le loup cache le bas du front et le haut des pommettes. Il est recouvert de satin noir et peut être décoré par des perles ou des plumes.

Le déguisement

Le Carnaval offre l’occasion d’entrer dans la peau d’un personnage. Parmi ceux-ci figurent les plus célèbres de la Commedia Del Arte.
Pierrot

C’est un personnage sans masque. Il est tout blanc de visage et de costume. Il dort sur un croissant de lune et se nourrit d’amour et d’eau fraîche. Il aime Colombine.
Le bestiaire

Le bestiaire classique du Carnaval se compose de l’ours, du chat, du cerf, du coq, de l’âne, de la vache mais aussi de l’abeille, du papillon, du cygne, du corbeau, etc....
Les médecins

Ils portent des chapeaux pointus et se déplacent en groupe. Ils parlent latin pour n’être compris que d’eux-mêmes.
Les astres

Le soleil, les étoiles et la lune sont représentés. Les masques sont faits en papier mâché doré, argenté ou blanc.

Le Carnaval à Venise est un temps de fête où toute la ville danse la tarentelle. L'Italie, berceau du théâtre et de l’opéra nous offre, à Venise, les plus beaux décors au monde pour cette fête.

Imprimer des masques du carnaval sur coloriages.biz

Des coloriages carnaval coloriage mardi gras

Fiche jeu du carnaval à imprimer

Diddl au carnaval

http://www.club-jeux.com